ZIBELINE

Prononciation : zi-be-li-n'
Nature : s. f.

1Martre de Sibérie à poil très fin.
La chasse des zibelines se fait par des criminels confinés en Sibérie, ou par des soldats qu'on y envoie exprès , BUFF. , Quadrup. t. VI, p. 250
2La peau de cet animal employée comme fourrure.
La martre la plus estimée est la sibérine, la même que nous appelons zibeline ; la plus noire est la plus chère , Dict. des arts et mét. Pelletier
On a beau faire tirer le canon des sept tours pour de prétendues victoires ; la vérité perce à travers la fumée du canon, et vient effrayer Moustapha sur ses tapis de zibeline , VOLT. , Lett. à Catherine II, 28 nov. 1769
3Adj. Martre zibeline. XIe s.
Afublez est d'un mantel sabelin , Ch. de Rol. XXXIV
XIIIe s.
Jà por lor mantiaus sabelins, Ne por sorcos, ne por coteles , la Rose, 8970
Il est des gibellines assez ; ce sunt celle de coi se font les chieres pelles [peaux] , MARC POL , p. 751
XVIe s.
Et luy aporterent un grand cercle d'or auquel pendoient deux douzaines et demie de martres subelines , CARL. , X, 15
Provenç. sembelin, sebelin, fourrure ; espagn. et portug. cebellina, zebellina ; ital. zibellino ; du bas-lat. sabellum, martre ; le mot paraît être slave ; esclavon, zable, martre zibeline.