zezayer

Prononciation : zé-zè-ié
Nature : v. n.

Remplacer dans la prononciation l'articulation du j ou du g doux par celle du z ; c'est un défaut commun chez les enfants qui ont de la peine à prononcer les lettres chuintantes j et ch.
La duchesse de Chaulnes.... qui se faisait ajuster et coiffer en petite mignonne, et qui zézayait en parlant pour se rajeunir , DECOURCHAMPS , Souvenirs de la marquise de Créquy, t. II, ch. I.
ZÉZAYER. Ajoutez : Activement.
Arnoux, jurant qu'il n'y avait pas de danger, continuait et même zézayait des caresses en patois marseillais , G. FLAUBERT , l'Éducation sentimentale, t. I, p. 189