YACHT

Prononciation : iak ; au plur. I's ne se lie jamais ; l'y joue le rôle de consonne, et l'on dit le yacht, du yacht,
Nature : s. m.


Bâtiment léger, fin, rapide, que les souverains, les princes, les riches amateurs entretiennent dans certains ports pour les promenades en mer, les régates, les promenades d'agrément , JAL
Il [Charles II] fit le tour de quelques vaisseaux avec sa chaloupe, et en aurait considéré bien davantage, si le vent, devenu assez frais et contraire, ne l'eût obligé de monter sur un yacht pour retourner à Portsmouth , Mém. de d'Estrées, dans JAL.
Il [Guillaume III] lui donna [à Pierre Ier] un yacht de vingt-cinq pièces de canon, le meilleur voilier de la mer, doré comme un autel de Rome, avec des provisions de toute espèce , VOLT. , Russie, Anecd. On disait au XVIIe s. jack, et yak.
J'ai rendu compte au roi de ce qu'il vous a plu de m'écrire le 2e de ce mois sur le sujet du bâtiment anglais qui a été salué en arrivant au Havre, ayant été pris pour un jack du roi d'Angleterre , COLBERT , Lett. du 9 mars 1678, dans JAL
M. le duc de Créquy s'y arrêta pour attendre le yak du roi d'Angleterre , PELLISSON , Lett. hist. t. III, p. 258
Angl. yacht ; allem. et danois Jacht, que l'on rattache à jagen, chasser, à cause de la marche rapide de ces bâtiments ; comparez notre chasse-marée.