WARRANTER

Prononciation : oua-ran-té
Nature : v. a.

Terme de commerce. Munir d'un warrant.
Le règlement de l'indemnité pour les marchandises warrantées brûlées par la Commune est encore entravé, mais le résultat peut être apprécié , Journ. offic. 5 avril 1874, p. 2598, 3e col.
Il [un négociant] peut hypothéquer ses magasins, warranter ses marchandises, donner en garantie son portefeuille , ib. 28 juin 1874, p. 4413, 2e col.
Objectera-t-on que le récépissé peut être négocié, peut être warranté ? , Gaz. des Trib. 8 avril 1876, p. 346, 1re col.