WALLON, ONNE

Prononciation : va-lon, lo-n'
Nature : s. m. et f.

1Habitant, habitante de la Belgique dite romane (provinces de Liége, Namur, Hainaut, Luxembourg en partie et sud du Brabant). 2Le wallon, langage de ces provinces, qui est un dialecte du français. 3Adj. Gardes wallonnes, corps de troupes des armées d'Espagne, qui faisait partie de la maison militaire de S. M. Catholique ; ce nom venait de ce que, dans son origine, il avait été levé dans la partie wallonne de la Flandre. 4Épée wallonne, épée à lame droite et large, à deux tranchants dont était armée la cavalerie sous Louis XIII et Louis XIV. XIVe s.
Lequel Flament appellant ledit Perrin sanglant François Wallrin, il respondit que les François et li Wallin estoient aussi bons comme les Flamens , DU CANGE , wallus.
Lesquelles lettres nous avons fait translater de flamenc en walesch , DU CANGE , ib.
XVIe s.
Aux Pays-Bas ils se disent parler le walon, et que nous parlons le roman , PASQUIER , Rech. VIII, p. 655, dans LACURNE
Bas-lat. wallus ; voy. (VELCHE).