VULGIVAGUE

Prononciation : vul-ji-va-gh'
Nature : adj.

Qui se livre à l'amour banal, qui se prostitue.
Le mariage qui est le plus grand frein de l'impudicité vulgivague , VOLT. , Philos. Ex. mil. Bolingbr. 37
Des sophistes, ou plutôt des raisonneurs imprudents, ont prétendu que l'existence des femmes vulgivagues était utile et nécessaire pour le maintien de l'ordre politique et la tranquillité des citoyens , COMTE DE CAYLUS , (GROSLEY), Oeuv. t. XII, p. 111, dans POUGENS
N'y a-t-il donc que la Vénus vulgivague ou millionnaire qui puisse être appréciée par vous ? , PROUDHON , Du principe de l'art, p. 213
Lat. vulgivagus, de vulgus, le vulgaire, et vagari, errer.