VRAIMENT

Prononciation : vrè-man
Nature : adv.

1En effet, effectivement.
Je t'ai vraiment traitée avecque barbarie , TRISTAN , Marianne, v, 3
Rapport vraiment funeste, et sort vraiment tragique , CORN. , Rodog. v, 4
Il n'appartient qu'aux ouvrages vraiment solides et d'une souveraine beauté, d'être bien reçus de tous les esprits et dans tous les siècles , LA FONT. , Contes, Préface
Que le monde voit peu de ces veuves qui, vraiment veuves et désolées.... , BOSSUET , Anne de Gonz.
Mais un roi vraiment roi, qui, sage en ses projets.... , BOILEAU , Épître I
2Il sert à affirmer plus fortement.
Miracle ! criait-on ; venez voir dans les rues Passer la reine des tortues. - La reine ? vraiment oui, je la suis en effet , LA FONT. , Fabl. x, 3
Vraiment les larmes me vinrent bien aux yeux, en apprenant ce que le roi lui a dit [à Pompone] sur ce sujet [la brillante action du chevalier de Pompone, à Fleurus] , SÉV. , 12 juill. 1690
Mais vraiment c'est un usurier que ce marchand-là , DANCOURT , Cur. de Comp. sc. 8
Vraiment notre victoire des Calas est bien plus grande qu'on ne vous l'a dit , VOLT. , Lett. Richelieu, 30 mars 1763
3Il exprime l'étonnement. Je pars demain. - Vraiment ! Il se dit aussi par ironie. Vraiment vous êtes un joli garçon ! Ah ! vraiment oui, je vous en croirai. XIIe s.
Et sachiez bien, Amors, veraiement, Se nus [nul] morist [mourût] pour avoir cuer dolent.... , Couci, XXII
XIIIe s.
Et commencierent si grant gens à issir, que ce sembloit vraiement tous li mondes , VILLEH. , LXXX.
Et sachiés veraiement que par la terre de Babiloine ou par Grece est recouvrée la sainte terre d'outre-mer , VILLEH. , LII
Le roy pensa longuement et me dit : vraiement oyl , JOINV. , 288
XVIe s.
Pour vraiement la maniere comprendre.... , MAROT , I, 295
Roy vray'ment.... se peut dire l'homme , DU BELLAY , V, 17, recto.
Vraie, et le suffixe ment. L'ancienne langue disait aussi voirement, que plusieurs patois ont gardé.