VOYEUR, EUSE

Prononciation : vo-ieur, ieû-z'
Nature : s. m. et f.

1Celui, celle qui regarde, qui assiste à.... comme curieux, curieuse.
La multitude des voyeurs, le nombre de ceux qui étaient à table n'empêchèrent pas la promptitude [du service] , SAINT-SIMON , 343, 249
Aucune d'elles [les princesses du sang] ne le vit [Pierre Ier] que par curiosité, en voyeuse , SAINT-SIMON , 467, 143 St-Simon a aussi dit au pluriel voyeux, comme le peuple de Paris prononce ces finales.
M. de Lorraine passa entre une double haie de voyeux et de curieux de bas étage , SAINT-SIMON , 72, 183
2Petit siége, tabouret.
Mme Elisabeth était à genoux sur une voyeuse, près de la reine , Mme CAMPAN , Mém. t. II, p. 105
XVIe s.
Duquel sera fait estimation devant le juge ordinaire par douze tesmoins voyeurs des plus notables de la paroisse , Coust. gén. t. I, p. 1035
Voir.