VOTIF, IVE

Prononciation : vo-tif, ti-v'
Nature : adj.

Qui appartient au voeu. Tableau votif, tableau offert pour acquitter un voeu. Terme d'antiquité. Se dit d'objets de toute espèce qu'on suspendait dans les temples, en mémoire de quelque faveur obtenue des dieux.
Je ne penserai pas, comme quelques antiquaires, qu'Homère ait donné lieu à la coutume des boucliers votifs ou commémoratifs par la description de celui d'Achille , QUATREMÈRE DE QUINCY , Instit. Mém. hist. litt. anc. t. IV, p. 130
Les offrandes votives, ainsi que les boucliers enlevés à l'ennemi dans le cours de la guerre médique, étaient suspendus en dehors de l'édifice , CHATEAUBR. , Itin. part. 1
Messe votive, messe dite dans une intention particulière, et qui n'est pas de l'office du jour.
XIVe s.
Votist, astraint par veu , DU CANGE , votivus.
Lat. votivus, de votum (voy. VOEU). VOTIF. Ajoutez : 2Fête votive, fête patronale, fête du patron à qui la localité est vouée.
À la fête votive des Bessons [Lozère] , Gaz. des Trib. 31 mars 1876, p. 318, 3e col.