VOLONTIERS

Prononciation : vo-lon-tié ; l's ne se lie que dans la prononciation soutenue : vo-lon-tié-z il eût fait....
Nature : adv.

1De bon gré, de bon coeur.
Je souffrirai la mort plus volontiers qu'un maître , ROTR. , Bélis. II, 17
Je le priai de me l'expliquer [l'expression grâce actuelle]. - Très volontiers, dit-il, car j'aime les gens curieux , PASC. , Prov. IV
Aussitôt Pluton prononça : que Phryné ne se mêlerait que de son métier ; et elle en faisant une grande révérence répondit : très volontiers , FONT. , Jug. de Plut.
2Facilement, aisément.
Volontiers on fait cas d'une terre étrangère ; Volontiers gens boiteux haïssent le logis , LA FONT. , Fabl. X, 3
Il était passablement prompt et volontiers brutal , HAMILT. , Gram. 4 Il se dit, dans le même sens, des choses inanimées. Les petites rivières débordent volontiers dans cette saison.
.... Volontiers vos seules passions Sans suite et sans dessein font ces impressions , MAIRET , Soph. II, 3
Les puristes du XVIIe siècle avaient voulu ôter le mot volontiers comme vieilli : " Ce mot de volontiers est si ancien que ceux qui suivent le beau style ne s'en servent plus, " MARG. BUFFET, Observ. p. 66. XIe s.
Li boens serganz kil [qui le] serveit volentiers , St Alexis, LXVIII
Qui souloit faire messages volenters , Ch. de Rol. CLXXXIX
XIIe s.
Amors me tient et m'a volontiers pris , Couci, IX
XIIIe s.
Lors revint une nouvele en l'ost, qui moult volentiers fut oïe , VILLEH. , LIV
Tant plus volentiers te rendras, Et plus tost à merci vendras , la Rose, 1897
XVe s.
Mal volontiers y demeuroient les François , COMM. , VIII, 9
L'yssue voulentiers [d'ordinaire] n'en est pas breve , COMM. , IV, 1
XVIe s.
L'honneur que les vicieux Font aux dieux, Aux dieux volontiers n'aggrée , DU BELLAY , IV, 33, recto
.... Car de peu suffisance A volentiers celuy qui fait peu de despence , DU BELLAY , VIII, 36, verso
Vous le cherchez volontiers [à bonne intention], puisque vous parlez françois. - Nous le cherchons pour le prendre, ce meschant-là , CARLOIX , V, 20
Bourguig. volontei, volantai ; wallon, volti ; Berry, voulentiers, ordinairement : j'ai volontiers la migraine à la suite d'une grande émotion ; ital. volentieri. Volontiers, volentieri sont des pluriels ; l's du français montre que c'est un cas régime, et volentiers représenterait le latin voluntariís ; il y a la préposition de sous-entendue, laquelle est quelquefois exprimée : di leggieri, aisément, en italien (comparez CERTES, et voy. LÉGER, n° 24).