VOLONTAIREMENT

Prononciation : vo-lon-tê-re-man
Nature : adv.

De bonne volonté. sans contrainte.
N'imaginons point de vains prétextes, pour nous priver volontairement d'un bien que nous avons au milieu de nous , BOURDAL. , Domin. Dim. dans l'oct. du St-Sacrem. Fréq. commun. p. 335
Il me semble que nous agissons toujours nécessairement quoique volontairement : c'est très volontairement que je ne m'empoisonne pas , D'ALEMB. , Lett. au roi de Pr. 1er févr. 1771
XIVe s.
Il venoit voluntairement et sans necessité , Bibl. des ch. 1872, p. 251
XVe s.
Que le suppliant avoit gouverné volontairement [arbitrairement] et s'estoit enrichi des biens et revenus d'icelle ville [Hesdin, dont il était maire] , DU CANGE , voluntarium.
XVIe s.
L'homme, après avoir esté corrompu par sa chute, peche volontairement, et non pas maugré son coeur , CALV. , Instit. 212
Sans aucune contrainte chacun se bridoit volontairement pour ne commettre point ce que souventesfois l'horreur des supplices ne peut empescher , LANOUE , 571
Volontaire, et le suffixe ment ; provenç. voluntierament.