VOLET

Prononciation : vo-lè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des vo-lè-z entr'ouverts
Nature : s. m.

1Terme de liturgie. Morceau de carton, garni d'une étoffe précieuse, qui sert à couvrir le calice sous le voile (le sens propre est celui de morceau d'étoffe flottant). Terme de blason. Large ruban attaché au sommet du casque. 2Par assimilation, petit ais ou tablette qui sert à faire le triage des choses menues, comme graines et autres semblables. Fig. Trié sur le volet, d'élite, de premier choix.
Tous les hommes en crédit, triés comme sur le volet parmi ceux qui ont contre moi quelque animosité secrète, pour concourir au commun complot , J. J. ROUSS. , 2e prom.
3Panneau de menuiserie qui, s'ouvrant et se fermant suivant le besoin, sert à garantir, en dedans de la chambre, les châssis d'une fenêtre, par opposition à contrevent qui les garantit en dehors.
Une chambre haute Où, malgré les volets, le soleil irrité Formait un poêle ardent au milieu de l'été , BOILEAU , Sat. III
Des filous effrontés, d'un coup de pistolet, Ébranlent ma fenêtre et percent mon volet , BOILEAU , ib. VI Volet brisé, ou de brisure, volet qui peut se plier dans le sens de sa hauteur. Volet de parement, celui qui est tout d'une pièce, par opposition à volet de brisure.
4Il se dit par abus pour contrevent. Volets verts.
Ouvrant mes deux volets pour respirer à l'aise Les brises de la nuit dont la fraîcheur m'apaise , LAMART. , Joc. VI, 235 Il se dit aussi de la fermeture extérieure de façades de boutiques.
5Espèce de pigeonnier, dont l'ouverture se ferme par un petit ais. Autrefois on permettait l'usage du volet à ceux qui ne possédaient pas assez de terres pour jouir de ce qu'on appelait droit de colombier. L'ais qui sert à fermer le volet ou pigeonnier. Abaisser le volet. L'ais qui est fixé horizontalement à l'entrée du volet ou pigeonnier. Les pigeons se mettent au soleil sur le volet. 6Se dit des ailerons ou petites planches qui font tourner la roue d'un moulin à eau. 7Terme de marine. Boussole portative, dont on se sert à bord des embarcations. 8Terme de pêche. Au plur. Gaules menues et pliantes, sur lesquelles les pêcheurs montent le filet de leur bouteux ou grande truble. 9Terme de botanique. Nénuphar. Terme de zoologie. Nom donné à deux des trois pièces dont se compose le masque des larves des libellules. XIVe s.
Des sains corporaus des yglises Faisoient volez et chemises, Communement à leur meschines, En despit des euvres divines , G. GUIART , dans DU CANGE, mischinus.
Le suppliant prinst.... un voulet de soye , DU CANGE , voletus.
XVe s.
Le voulet ou cuevrechief , DU CANGE , ib.
Un quevrechief ou volete , DU CANGE , ib.
Le suppliant.... tira d'un arc.... une sayette ou volet , DU CANGE , ib.
Et avoit levé sa visiere le plus avant qu'il le peut faire, et estoit celle visiere couverte d'un volet bien delié , OL. DE LA MARCHE , Mém. I, p. 181, dans LACURNE
Estoient leurs visages couverts d'un volet et voile si delié qu'elles pouvoient voir au travers , MATH. DE COUCY , Hist. de Charles VII, p. 678, dans LACURNE.
XVIe s.
Esleus, choisis et triés comme beaux pois sur le volet , RAB. , III, 30
Ô illustres assistants choisis et triez au volet pour la dignité de cette notable assemblée , Sat. Mén. p. 71
Voler 1, à cause que ce morceau d'étoffe vole, flotte. On serait tenté d'y voir un diminutif de voile, mais les formes ne s'y prêtent pas. De plus volet au sens de flèche indique visiblement le verbe voler. VOLET. - HIST. XIVe s. Ajoutez :
Au charpentier qui a refait.... le pignon de la porcherie et le volet [pigeonnier] (1336) , VARIN , Archives administ. de la ville de Reims, t. II, 2e part. p. 749