VOITURE

Prononciation : voi-tu-r'
Nature : s. f.

1Moyen de transport. La voiture des rouliers est la moins chère des voitures par terre. Voiture par eau. Le carrosse, la litière, le bateau sont des voitures fort douces.
Votre voiture doit être la litière jusqu'à Roanne, et la rivière jusqu'à Briare , SÉV. , 9 oct. 1676
Toute entreprise de voitures publiques de terre ou d'eau, à service régulier, pourra désormais.... , Loi du 25 mars 1817, art. 115 Fig.
Le Saint-Esprit vint dans une valise, dit fra Paolo, au concile de Trente ; la députation [aux états de Bretagne] est venue par une lettre de cachet à M. de Rennes ; ces voitures sont également extraordinaires , SÉV. , 6 nov. 1689
Voiture à bras, voiture traînée par un homme. Par plaisanterie, la voiture des cordeliers, des capucins, la marche à pied.
Nous partîmes de grand matin de Salamanque par la voiture des capucins, portant tour à tour sur nos épaules un sac où était notre linge , LESAGE , Est. Gonz. 46
2Particulièrement, caisse ou espèce de plate-forme montée sur des roues et qui sert à transporter des personnes, des marchandises, etc. Voiture douce, rude. Voiture suspendue. Voiture à deux, à quatre places.
Le phaéton d'une voiture à foin Vit son char embourbé , LA FONT. , Fabl. VI, 18
Quand on dit d'une rude voiture que c'est une voiture de diable , LESAGE , Diabl. boit. 3
Je me rends à l'endroit où l'on prend les voitures , MARIV. , Pays. parv. 4e part.
En allant à Londres dans une petite voiture découverte, elle versa et se blessa dangereusement à la tête , RICCOBONI , Oeuv. t. III, p. 181, dans POUGENS
Nous avons une voiture de suite dans laquelle sont nos femmes , GENLIS , Ad. et Th. t. II, p. 176, dans POUGENS Fig. et par plaisanterie. Adieu la voiture, se dit lorsqu'on voit quelque chose qui va tomber. Fig. À la première voiture, à la première promotion, à la première fournée.
Il [le duc du Lude] sera maréchal de France à la première voiture , SÉV. , 2 août 1675
Je vous souhaite encore un petit M. Laurens [un prédicateur], qu'on dit qui sera placé à la première voiture [à la première nomination d'évêques] , SÉV. , 24 sept. 1675
Voiture publique, synonyme de diligence, de transport de voyageurs d'une ville à une autre moyennant un certain prix.
C'est à la concurrence librement exercée dans l'établissement des voitures publiques que nous devons leur perfectionnement , Instit. Mém. scienc. t. VII, p. 436
Voiture particulière, voiture appartenant à un particulier et ne servant qu'à lui.
3Plus particulièrement encore carrosse. Monter en voiture. Descendre de voiture. Il n'est pas assez riche pour avoir voiture.
Voyez si cette vie [de malade] est compatible avec le séjour d'une ville où il faut promener, la moitié du temps, son corps dans une voiture, et où l'âme est toujours hors de chez elle , VOLT. , Lett. Mme du Deffant, 4 mai 1772
Napoléon avait assigné aux bagages leur place ; il fit publier l'ordre de brûler toutes les voitures qu'on verrait au milieu des troupes.... la voiture du général Narbonne, son aide de camp, s'étant trouvée sur son passage, il y fit mettre le feu lui-même devant ce général, et sur-le-champ, sans permettre qu'on la vidât , SÉGUR , Hist. de Nap. VII, 3 Il a mis bas sa voiture, il a mis voiture bas, à bas, il a cessé d'avoir une voiture et des chevaux. Voiture de place, un fiacre.
Mais il fait un temps affreux. - Madame prendra une voiture de place , A. DUVAL , Jeun. de Richelieu, III, 11
Voiture de remise, voiture qu'on loue ordinairement au mois ou à la journée.
4Les choses ou les personnes que l'on transporte. Avoir voiture complète. Il a sa voiture. Il n'a que demi-voiture. Voiture de charbon, de vin, de sucre, voiture chargée de ces marchandises. 5Le port, le transport des marchandises, des personnes, etc. On a payé tant pour la voiture de nos marchandises. Lettre de voiture, écrit qui contient le rôle des marchandises dont le voiturier est chargé. 6Charge, fardeau.
Du baudet, en cette aventure, On lui fit [au cheval] porter la voiture, Et la peau par-dessus encor , LA FONT. , Fabl. VI, 16
7Voiture à vapeur, voiture dont les roues tournent par un mécanisme dont le moteur est la vapeur. 8Voiture de chevaux, se dit d'une quantité de chevaux que les marchands conduisent dans quelque endroit pour être vendus ou livrés. 9Envoi, expédition, occasion (emploi qui ne se trouve que dans Mme de Sévigné).
Je me trouvai hier chez Mme de Montglas, qui avait reçu une de vos lettres, et Mme de Gouville une autre ; je croyais en trouver une chez moi ; mais je fus trompée dans mon attente, et je jugeai que vous n'aviez pas voulu confondre tant de rares merveilles ; j'en suis bien aise, et je prétends avoir un de ces jours ma voiture à part , SÉV. , à Bussy, 14 juillet, 1655
Et joindre ces quatorze cents francs avec vos mille francs de reste ; vous ferez venir cette petite voiture dans son temps , SÉV. , à d'Herigoyen, 20 août 1687
10Voiture d'enfants, sorte de jouet représentant une voiture. XIIIe s.
Une voiture doit estre plus quiere [chère] louée en aoust, en vendanges ou en mars qu'en autre saison , BEAUMAN. , XXXVIII, 5
XVe s.
Si firent trousser tout leur harnois et mettre à voiture , FROISS. , I, I, 142
XVIe s.
Il se feit porter sur un chariot triumphal, trainé par quatre coursiers blancs : ce que nul autre capitaine paravant luy n'avoit ozé faire, ny depuis luy aussi, pource que l'on estime que ce soit une voiture sacrée et proprement destinée au roy et pere des dieux , AMYOT , Cam. 14
Ses chevaux et autres bestes de voiture , AMYOT , Caton, 12
La voiture des vivres en son camp par la mer estoit longue, dangereuse et de grande despense , AMYOT , Marius, 25
Miroirs, tableaux où j'estois en peinture, Masques, banquets, et coches de vecture, Et s'il y a de consumer son bien Autres moiens, n'estoient comptez pour rien , DU BELLAY , VII, 61 verso.
Ital. vettura ; du latin vectura, de vehere (voy. VÉHICULE).