VOISINANCE

Prononciation : voi-zi-nan-s'
Nature : s. f.

Ancien synonyme de voisinage.
Comme il est avantageux à l'un et à l'autre État de vivre en bonne voisinance, paix et amitié , Lett. de Louis XIV à Cromwell, dans GUIZOT, Hist. de la républ. d'Anglet. t. I, p. 259
XVIe s.
Les surprises de nuict sont fort communes en ces quartiers pour la voisinance des villes et chasteaux , LANOUE , 697
Traitté de monsieur de Lorraine qui convertit sa treve en une paix, confederation et bonne voisinance avec le roy et la France , SULLY , Mém. t. II, p. 445
Voisin.