VOCATIF

Prononciation : vo-ka-tif
Nature : s. m.

Terme de grammaire des langues qui ont des cas. Cas dont on se sert quand on s'adresse à quelqu'un. En français, où il n'y a pas de cas, le vocatif est exprimé par la construction, le nom qui serait au vocatif en latin, répondant à un verbe à la seconde personne, sans en être le sujet. Malheureux, que fais-tu ? ô toi que j'implore, mon Dieu, mon sauveur. Provenç. vocatiu ; espagn. et ital. vocativo ; du lat. vocativus, de vocare, appeler (voy. VOYELLE).
Vocatif se trouve au XVe siècle dans le sens de qui s'appelle, putatif : Li maris peres vocatif , E. DESCH. , Poésies mss. f° 568
VOCATIF. Ajoutez : - HIST. XIVe s.
Qui gouverne le vocatif ? il n'est mie gouverné , THUROT , p. 272