VOCABULAIRE

Prononciation : vo-ka-bu-lê-r'
Nature : s. m.

1Synonyme de dictionnaire ; en ce sens, il n'est plus guère usité.
Je ne défendrai point l'Académie française par l'exemple vulgaire de celle della Crusca, qui employa près de quarante ans à son vocabulaire, dont à la fin elle a tiré beaucoup de gloire, et la langue italienne beaucoup de profit , PELLISSON , Hist. Acad. III
Abandonnez votre grammaire, Laissez votre vocabulaire, Vous n'en êtes qu'à l'a, b, c Depuis plus d'un lustre passé , MÉNAGE , Requête des dict.
La France manque d'un bon vocabulaire ; l'Espagne et l'Italie en ont ; tous les mots y sont marqués avec leurs étymologies, leurs significations propres et figurées, avec des exemples tirés des meilleurs auteurs dans les différents styles , VOLT. , Lett. Guyot, 7 août 1767
2Aujourd'hui et plus particulièrement, liste de mots, communément dans l'ordre alphabétique, et accompagnés d'explications succinctes. 3Par extension, ensemble des mots qui appartiennent à une science, à un art. Le vocabulaire de la chimie, de la médecine.
Dans un sujet totalement neuf, et dont par conséquent le vocabulaire n'existe pas encore, je suis forcé de m'en faire un , LEGRAND D'AUSSY , Instit. Mém. scienc. mor. et pol. t. II, p. 564 On dit à peu près dans le même sens : le vocabulaire d'un peuple, le nombre des mots dont il se sert. Le vocabulaire des Australiens est peu étendu.
Resserrez le plus qu'il est possible le vocabulaire de l'enfant ; c'est un très grand inconvénient qu'il ait plus de mots que d'idées , J. J. ROUSS. , Ém. I
S'il est vrai que le vocabulaire d'une nation puisse être considéré jusqu'à un certain point comme le tableau de ses connaissances et le miroir de son génie , ABEL RÉMUSAT , Instit. Mém. inscr. et belles-lett. t. VIII, p. 29
4Adj. Qui appartient aux vocables. L'accent vocabulaire, l'accent que porte chaque mot. XVIe s.
Il n'y faut ne vocabulaire ne commentaire , DESPER. , Contes, I
Lat. vocabularium, de vocabulum, vocable.