VIVIFIANT, ANTE

Prononciation : vi-vi-fi-an, an-t'
Nature : adj.

Qui vivifie, qui ranime.
Les rayons qui partent du trône n'échauffent que ceux qui en approchent ; ils éblouissent au loin, et n'y portent point cette chaleur vivifiante qui anime une nation , DUCLOS , Oeuv. t. v, p. 189 Il se dit en théologie dans un sens analogue. La foi vivifiante.
Mais dans l'obscurité tu rends l'oeil clairvoyant, Et joins du haut du ciel à la lettre qui tue, L'esprit vivifiant , CORN. , Imit. III, 2
XIIe s.
E l'um les apelout à cel ure Cerethi e Phelethi, ço espelt en franceis ocianz e vivifianz , Rois, p. 149
XVIe s.
Baiser vivifiant, nourricier de mon ame , RONS. , Élég. 18
La chaleur vivifiante , PARÉ , VI, 23