VIVE

Prononciation : vi-v'
Nature : s. f.

Poisson de mer très allongé, comme une anguille, avec une gueule longue et aiguë. Permettons de faire la pêche des vives avec des mailles de 13 lignes en carré, Ord. août 1681. XIIIe s.
.... Lors dit la vivre : Dame bresme, vos dites voir.... , BARBAZAN , Fabliaux, t. IV, p. 84
XIVe s.
Vive a trois lieux perilleux à touchier, c'est assavoir les arestes qui sont sur le dos près de la teste, les deux oreilles , Ménagier, II, 5
XVIe s.
La vive a eu ce nom à cause de sa grande vivacité, car, estant tirée de la mer, demeure longtemps en vie , PARÉ , XXIII, 40
Vive, qui paraît venir de vif, comme dit Paré, n'en vient pourtant pas. L'historique montre que la forme primitive est vivre, qui représente le lat. vipera, vipère (voy. GUIVRE) ; et en effet ce poisson avait été nommé dragon par les Latins.