VISITEUR, EUSE

Prononciation : vi-zi-teur, teû-z'
Nature : s. m. et f.

1Celui, celle qui visite.
Ces visiteurs cosmopolites qui viennent chez nous , BOISSIER , Rev. des Deux-Mondes, 1er août 1872, p. 684
2Celui, celle qui fait beaucoup de visites. C'est un grand visiteur. Celui, celle qui est en visite. Les visiteurs se retirèrent, je restai.
Maudissant mille fois ces éternels visiteurs, et ne pouvant concevoir ce qu'ils avaient tant à dire, parce que j'avais à dire encore plus , J. J. ROUSS. , Conf. III
Se dit, dans la maçonnerie, des francs-maçons étrangers qui sont admis dans une loge. C'est un visiteur, un frère visiteur.
3Terme de douanes. Visiteur, employé chargé de faire la visite des marchandises ; visiteuse à corps, femme chargée de fouiller les voyageuses suspectes. Terme de marine. Se dit du bâtiment de guerre qui fait la visite d'un navire de commerce. 4Dans les ordres religieux, celui qui est chargé d'aller visiter les maisons du même ordre. Le père visiteur.
Tout est révolté [dans un couvent] ; madame le soutient [un médecin] ; les jeunes le haïssent ; les vieilles l'approuvent ; les confesseurs sont envieux ; le visiteur le condamne sur sa physionomie , SÉV. , 312 Visiteur apostolique, ecclésiastique ou prélat que le pape envoie dans quelque province ou royaume, pour s'informer de l'état où la religion s'y trouve. Titre d'un dignitaire de l'ordre des templiers.
XIVe s.
Compaigne, c'est nos visiteres [notre visiteur, le visiteur du couvent] , J. DE CONDET , p. 175
Les uns visiteurs des lettres, les autres secretaires ou notaires, les autres gardes des registres , ORESME , Thèse de MEUNIER.
En tous les mestiers et toutes les marchandises qui sont et se vendent à Paris, aura visiteurs, regardeurs.... , Ordonn. des rois, t. II, p. 379
XVIe s.
Chaque vaisseau et chaque regiment avoit son visiteur, son fourrier, son tresorier.... , D'AUB. , Hist. III, 86
Provenç. visitaire, visitador ; espagn. visitador ; ital. visitatore ; du lat. visitatorem, de visitare, visiter. Visitaire en provençal, visitere en français est le nominatif, du latin visitátor ; visitador est le régime, de visitatorem.