VISITER

Prononciation : vi-zi-té
Nature : v. a.

1Aller voir quelqu'un chez lui. Visiter un ami.
Maurice, à quelque espoir se laissant lors flatter, S'en ouvrit à Félix qui vint le visiter , CORN. , Héracl. II, 6
Il [Leibnitz] alla d'Altorf à Nuremberg visiter des savants , DIDER. , Opin. des anc. phil. (Leibnitzianisme). Fig. et poétiquement.
En un lieu que le jour n'a jamais visité , ROTR. , Herc. mour. II, 2
Est-ce toi dont les pas ont visité ce lieu ? , A. CHÉN. , Élégies, 4
2Particulièrement. Faire une visite, des visites. Visiter ses chefs.
Aucun juge par vous ne sera visité ? , MOL. , Mis. I, 1
Il [le courtisan qui veut pousser sa fortune] a des formules de compliment pour l'entrée et pour la sortie, à l'égard de ceux qu'il visite ou dont il est visité , LA BRUY. , VIII
On ne leur [les gens du monde] ôterait jamais de la tête qu'il est de la bienséance de visiter chaque jour le public en détail, sans compter les visites en gros dans les lieux où l'on s'assemble , MONTESQ. , Lett. pers. 88
3Aller voir par charité ou par dévotion. Visiter les hôpitaux, les prisons, les pauvres.
La religion et la piété pure et sans tache aux yeux de Dieu notre père consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leur affliction , SACI , Bible, St Jacq. Épît. cath. I, 27
4Il se dit des pays, des monuments, etc. qu'on va voir par curiosité ou par un intérêt quelconque.
J'ai visité l'Élide, et, laissant le Ténare, Passé jusqu'à la mer qui vit tomber Icare , RAC. , Phèdre, I, 1
Apollonius visita tous les oracles de la Grèce, et celui de Dodone, et celui de Delphes, et celui d'Amphiaraüs , FONTEN. , Oracl. II, 3
On visite, en montant, les antres où s'étaient établis les premiers habitants de Crète , BARTHÉL. , Anach. ch. 73
J'ai couru les déserts et les palais des rois, Visité des tombeaux, des temples, des ruines , DUCIS , Abuf. II, 7
5Inspecter, voir si les choses sont dans l'ordre où elles doivent être. Visiter les arsenaux. Visiter un diocèse.
Les fermiers du convoi de Bordeaux m'ont dit que les visiteurs au bureau d'Isseu établis à Blaye s'étant présentés pour visiter la flûte [un navire]... , Colbert à Demuyn, 17 oct. 1678, dans JAL Visiter la lettre, examiner si un caractère est bien fondu.
6Examiner quelque chose avec soin, en détail. Le chirurgien a visité sa plaie. L'architecte a visité la maison. Les commis ont visité sa malle.
Il faut que j'essaye un peu le lait de notre nourrice et que je visite son sein , MOL. , Méd. malgré lui, II, 5 Familièrement. Cet avare visite souvent son coffre-fort, il va souvent à son coffre-fort pour voir s'il n'est pas volé, ou pour se satisfaire en contemplant son argent. Absolument. On a visité partout. On a visité par toute la maison.
7Terme de l'Écriture. En parlant de Dieu, donner des marques de colère ou de grâce.
Les afflictions légères dont le Seigneur s'était jusques-là servi pour nous visiter, n'avaient été pour nous que des leçons faibles et impuissantes , MASS. , Avent, Afflictions.
Lazare meurt le premier, car le Seigneur se hâte de visiter ses élus , MASS. , Carême, Mauv. riche.
8Se visiter, v. réfl. Se rendre mutuellement des visites.
On se visite au Japon le premier jour de l'année.... comme dans notre Europe , VOLT. , Moeurs, 142
XIIe s.
Beneeiz est li sire damnes Deus de Israel ; car il visdat et fist la raençun de sun pople , Liber psalm. p. 252
Quels chose est huems [l'homme], que tu visites lui , ib. p. 8
Genz de sainte religion, De bon afaire, de bon non, Visita e vit volentiers , BENOÎT , II, 7116
J'ai atendu que Deus te volsist visiter, Que tu de male veie volsisses returner , Th. le mart. 72
XIIIe s.
...Voisent [qu'ils aillent] viseter Le saintuaire precieus , la Rose, 2319
XIVe s.
C'est Huez vos amis qui vous vient viseter , Hugues Capet, v. 1679
Et ainsi doit on aler visiter les buissons des forestz où on veult chacer , Modus, f° XLVI
Pour viseter et savoir de l'estat mon seigneur le conte... , CAFFIAUX , Régence d'Aubert de Bavière, p. 15
Et aussi [le roi] devroit visitier sa chambre des comptes aucunes foiz, pour savoir de son estat et le tresor de ses chartres , Bibl. des ch. 6e série, t. II, p. 145
XVe s.
Souvent envoyoit visiter ses garnisons et reconforter ses gens , FROISS. , I, I, 158
Fut si mal visité de ses playes qu'il mourut , FROISS. , liv. I, p. 386, dans LACURNE
XVIe s.
Platon, qui visita les mages de Egypte... , RAB. , Pant. II, 18
Il nous faut diversement considerer les chastimens dont nostre Seigneur visite tant les esleus que les reprouvez , CALV. , Instit. 616
Il oublia à visiter par lettres celle qui pour lui soutenoit tant de tribulations , MARG. , Nouv. XX
Il fallut visiter les papiers que Lysander avoit en sa maison , AMYOT , Lysand. 57
Les chevaliers passoient par devant eulz [les censeurs], pour estre examinez et visitez à la monstre , AMYOT , Pomp. 32
Les chirurgiens furent appelez pour visiter la bleceure de ce Sosis , AMYOT , Dion, 46
Provenç. visitar, vesitar ; espagn. visitar ; ital. visitare ; du latin visitare, fréquentatif de visere, qui est dérivé de visum, supin de videre, voir. La plus ancienne forme est visder, c'est la forme populaire. Visiter, quoique très ancien, est une forme savante.