VISIBLEMENT

Prononciation : vi-zi-ble-man
Nature : adv.

1D'une manière visible, appréciable à la vue. La rivière baisse visiblement. 2Manifestement, évidemment.
L'étendue visible du monde nous surpasse visiblement , PASC. , Pens. I, 1, éd. HAVET.
Madame me fit des merveilles d'abord ; mais, quand l'abbé de Chavigny fut entré, mon étoile pâlit visiblement , SÉV. , 25 juin 1677
Depuis ce malheureux moment tout alla visiblement en décadence, et les affaires furent sans retour , BOSSUET , Reine d'Anglet.
Puisqu'enfin, quand on aurait multiplié les années au delà de tous les nombres connus, visiblement ce ne sera rien, quand nous serons arrivés au terme fatal , BOSSUET , le Tellier.
Saturne, qui dévore ses enfants, est visiblement le temps qui détruit ses propres ouvrages , VOLT. , Phil. Homélies, 3
XIIIe s.
Cil sonjoit toute nuit, quant devoit reposer, Que Diex venoit à lui visiblement parler , Ch. d'Ant. VI, 324
En ceste saincte quarantaine Apparut, c'est chose certaine, Li doulz filz Dieu visiblement, à sa mere, à la Magdelaine , J. DE MEUNG , Tr. 793
XVIe s.
De là [les yeux d'une dame] ce grand vainqueur [l'Amour], tirant visiblement, Ne blesse que les dieux et les rois seulement , DESPORTES , Diverses amours, XL, Complainte pour le duc d'Anjou.
Visible, et le suffixe ment ; prov. vesiblament ; espagn. visiblemente ; ital. visibilmente.