VISER

Prononciation : vi-zé
Nature : v. a.

1Regarder un but pour y adresser un coup, un projectile. Viser un animal à la tête. Il lève son pistolet et vise son adversaire. 2Prendre connaissance d'un acte, d'une pièce, etc. et y mettre son visa, son vu. Viser une ordonnance. Viser et parapher des livres de commerce. Viser pour timbre, voy. VISA. 3Viser un article du Code, le citer par référence. 4V. n. Regarder pour adresser un coup, un projectile. Viser à un but.
Il me semble que je vois un de ces petits amours, qui sont si bien dépeints dans le Prologue de l'Aminte.... je crois pour son honneur que celui-là visait à Marie ; mais le plus juste s'abuse, il a tiré sur la jardinière, et le mal est incurable , SÉV. , 144
Frappe [Jupin] ; mais sur notre hémisphère Vise donc plus bas ou plus haut , BÉRANG. , Bluets. Fig.
Nous avons lu avec douleur ce que vous avez écrit au roi ; en voulant le toucher vous nous avez pénétrés ; ce n'était pas à moi que vous visiez , SÉV. , à Bussy, 17 juin 1687
5Avoir en vue certaine fin.
Le compagnon ne visait à l'argent , LA FONT. , Mazet.
Ah ! très humble servante au bel esprit ; vous savez que ce n'est pas là que je vise , MOL. , Critique, 1
On ne peut assez admirer les moyens dont elle [la nature] se sert pour unir les mères avec leurs enfants ; car c'est le but auquel elle vise , BOSSUET , Sermons, Compassion, 1
L'Égypte visait au grand, et voulait frapper les yeux de loin , BOSSUET , Hist. III, 3
Il vise également à se faire des patrons et des créatures , LA BRUY. , VIII
Grimm, qui dès lors visait au solide , J. J. ROUSS. , Confess. VIII
Il visait souvent à être fin, et tournait si bien ce qu'il voulait dire, qu'il ne savait plus ce qu'il disait , MARMONTEL , Cont. mor. Heureus.
Vous visez à lui souffler sa place , PICARD , Alcade de Mol. I, 1
6Tendre à.
En cas qu'il arrive quelque chose qui vise un peu droit à quelque accélération , BOSSUET , Lett. quiét. 307
Il ne pouvait pas deviner à quoi diable tout cela visait , HAMILT. , Gram. 8
7Approcher de, avoir un air de.
L'écriture de Pauline visait, sans vous, aux pieds de mouche , SÉV. , 18 mai 1689
Le repos y est si grand [à la campagne] qu'il vise à la léthargie , SÉV. , 12 juil. 1690
Je vise à l'hydropisie ; je n'en avais pas l'air ; mais vous savez qu'il n'y a rien de plus sec qu'un hydropique , VOLT. , Lett. d'Argental, 19 août 1753
Dans ses tableaux de paysages, il y a quelquefois des figures qui visent un peu à l'épouvantail , DIDER. , Salon de 1767, Oeuv. t. XIV, p. 509, dans POUGENS
XIIe s.
Ses forestiers a fait viser, Où il porroit grant cerf trouver , DU CANGE , visores.
XIIIe s.
Car donc quel part la pointe [de l'aiguille aimantée] vise, La tresmontaigne [le nord] est là sans doute , Lais inédits, p. IV
Et li rois s'esveilla, s'a le coutel visé [vu] , Berte, X
Quant ele ot lut les lettres et ele ot ens visé [vu dedans] , ib. LXVII
XIVe s.
Ne vous doit souvenir fors de Dieu aourer, Ni à biens de che siecle ne devez point viser , Baud. de Seb. VIII, 651
XVe s.
Le duc d'Anjou visoit et soutilloit nuit et jour comment il pourroit porter contraire et dommage aux Anglois , FROISS. , II, II, 1
.... Pour ce qu'ilz ne veulent aerdre [attacher] Leurs cuers à aprendre science.... Mais j'en voi trop pou qui i visent , E. DESCH. , Miroir de mariage, p. 114
XVIe s.
Regarder est très bon langage : Viser est plus agu du tiers ; De dire qu'il n'est en usage, J'en croy tous les arbalestriers ; Je demanderoie volontiers, Comme on diroit plus proprement : Un de ces deux haquebutiers Pour mal viser faut lourdement.... Viser vient du latin tout droit ; Visée en est une lisiere : Et par ailleurs viser faudroit, Pour bien m'atteindre à la visiere , MAROT , III, 59 (on avait critiqué ce vers de Marot : Ou mes juges ont mal visé).
La raison ne doibt viser qu'à nostre contentement , MONT. , I, 69
L'archer doibt premierement sçavoir où il vise , MONT. , II, 9
C'est le but et le poinct où vise l'université des choses , MONT. , II, 274
Qui vise loing, jamais ne rend son coup heureux , COTGRAVE ,
Tousjours ne frappe l'on pas à ce quoy l'on vise , COTGRAVE ,
Wallon, vîré ; picard, viser, examiner ; de visum, supin de videre, voir.