VIRGINALEMENT

Prononciation : vir-ji-na-le-man
Nature : adv.

D'une manière virginale. XIVe s.
Femmes qui toutes furent chastes et vesquirent chastement et virginalement , Ménagier, I, 4
XVe s.
Le doulz Jhesus qui par sa grace Print en li [la vierge] virginalment place, Comme homs nasquit et vierge fut , E. DESCH. , Poésies mss. f° 552
VIRGINALEMENT. - HIST. XIVe s. Ajoutez :
Comment Salomé qui ne creoit pas que Nostre Dame eust enfanté virginalement sanz euvre d'omme... , Miracles de Nostre Dame par personnages, Paris, 1876, p. 205
Elle l'enfanta virginaument pour nostre redemption , ib. p. 207