VIREMENT

Prononciation : vi-re-man
Nature : s. m.

1Action de virer. Le virement du cabestan. 2Terme de marine. Virement de bord, action de virer de bord. Ce mot s'emploie pour exprimer un changement d'amures. Virement d'eau, retour des marées. 3Terme de commerce. Virement de parties, et, simplement, virement, le transport d'une dette active fait à un créancier à qui l'on doit une somme de pareille valeur.
Tous virements de parties seront faits en présence de tous ceux qu'on y fait entrer, ou des porteurs de leurs bilans [dans les faillites] , Règlement des 2 juin et 7 juill. 1667
N'est-ce pas un objet de commerce que la confiscation ? car il se trouve qu'un fermier du domaine gagne tout d'un coup la subsistance d'une pauvre famille ; et, par un virement de parties, le bien d'un innocent passe dans la poche d'un commis , VOLT. , Lett. Morellet, 14 juill. 1769 Terme de budget. Virement de fonds, transport de fonds d'un chapitre du budget sur un autre.
4Terme de photographie. Synonyme de virage. XVIe s.
Virement , COTGRAVE ,
Virer.