VIOLONCELLE

Prononciation : vi-o-lon-sè-l', ou, en approchant de la prononciation italienne, vi-o-lon-chè-l'
Nature : s. m.

1Terme de musique. Instrument dit autrement basse, à quatre cordes accordées de quinte en quinte (ut, sol, ré, la), beaucoup plus grand et de même forme que le violon.
Berthaud, né à Valenciennes, au commencement du XVIIIe siècle, doit être considéré comme le chef de l'école française du violoncelle , FÉTIS , la Musiq. XVIII
Rien n'est plus voluptueusement mélancolique et plus propre à bien rendre les thèmes tendres et langoureux, qu'une masse de violoncelles, jouant à l'unisson sur la chanterelle , H. BERLIOZ , Grand traité d'instrum. p. 49
Le violoncelle est susceptible de produire de grands effets dans les solos comme dans l'orchestre , FÉTIS , la Musique, III, 20
2Celui qui joue de cet instrument. Ital. violoncello, dérivé de violon.