VIOLATION

Prononciation : vi-o-la-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

Action de violer un engagement, de porter atteinte à un droit, de profaner une chose sacrée, d'enfreindre un règlement. La violation d'un domicile. La violation des règles du langage.
Pour juger de la violation des moeurs, il faut en avoir , MONTESQ. , Esp. x, 7
On verra par une loi des Visigoths sur la violation des sépultures, que les tombeaux de ce peuple étaient un amas de richesses enfouies , LEGRAND D'AUSSY , Instit. Mém. scienc. mor. et pol. t. II, p. 434
La violation du traité de Paris [par Napoléon, revenant de l'île d'Elbe], le péril de cette violation, l'épreuve du passé attestant ce péril , VILLEM. , Souv. cont. les Cent-Jours, VIII
XVIe s.
Violation , COTGRAVE ,
Prov. violacio ; esp. violacion ; ital. violazione ; du latin violationem, de violare, violer.