VINAIGRIER

Prononciation : vi-nè-gri-é ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des vi-nè-gri-é-z habiles
Nature : s. m.

1Artisan qui fait et vend du vinaigre.
Le P. Mabillon n'a jamais tant fait de recherches que vous daignez m'en envoyer ; il y a surtout un Corneille, vinaigrier dans le XIIIe siècle, qui est un point d'érudition assez rare ; n'est-ce point ce vinaigrier-là qui a fait Suréna et Pulchérie ? , VOLT. , Lett. d'Argental, 2 avr. 1763
2Vase à mettre du vinaigre. 3Carabe doré. Scorpion aquatique. 4Sumac des corroyeurs. XVIe s.
Un vinaigrier d'argent vermeil, doré, poisant un marc, quatre onces et demie , DE LABORDE , Émaux, p. 543
Vinaigre.