VILLAGEOIS, OISE

Prononciation : vi-la-joî, joî-z'
Nature : s. m. et f.

1Habitant de village.
De petites villageoises blondes, fraîches, avec du linge bien blanc, de petits chapeaux de paille, et proprement chaussées, qui vendent du gibier, des légumes, des fleurs et du fruit , HAMILT. , Gram. 10
Heureux villageois, dansons ; Sautez, fillettes Et garçons , BÉRANG. , Louis X
2Adj. Qui appartient au village, qui est propre aux gens de village.
Quelle âme villageoise ! , MOL. , Femm. sav. II, 6
Pour moi, j'y goûte fort [dans la comédie du XVIIIe siècle], car j'aime la nature, Ces héros villageois, beaux esprits sous la bure , GILB. , Le XVIIIe siècle.
Le temps où dans la poésie champêtre il a fallu non-seulement distinguer l'idylle de l'églogue, mais l'une et l'autre du genre villageois , MARMONTEL , Oeuv. t. VIII, p. 135
XVIe s.
Ces grosses villageoises , MAROT , II, 75
Posant sa main sur la hanche, ainsi que les villageois la mettent quand ils dansent , PARÉ , XIII, 8
Village.