VIGILES

Prononciation : vi-ji-l'
Nature : s. m. plur.

Terme d'antiquité romaine. Gardes de nuit.
La police y était faite [à Rome, à l'avènement de Trajan] par la garde urbaine et les vigiles , E. DESJARDINS , Rev. des Deux-Mondes, 1er déc. 1874, p. 644
Lat. vigil, qui veille (voy. VEILLER).