VESTIAIRE

Prononciation : vè-sti-ê-r'
Nature : s. m.

1Lieu de dépôt pour les costumes des membres d'un corps, d'une assemblée, etc.
Des vestiaires pour les habits sacrés des prêtres , FLEURY , Moeurs des Israél. tit. XX, part. II, p. 241
2L'endroit d'un couvent où l'on renferme les habits et les étoffes dont on les fait. C'est aussi le nom de celui qui en prend soin. 3Dépense pour les habits ; argent donné pour l'habillement. XIVe s.
Vestiaire , DU CANGE , vestiarium.
XVe s.
Assis dedans mon vestiaire , FROISS , Poésies mss. p. 206, dans LACURNE
Provenc. vestiari ; catal. vestuari ; espagn. vestuario ; du lat. vestiarium, de vestire vêtir. On trouve dans d'Aubigné, Hist. II, 332, revestiaire, avec le même sens. Qui sert au vêtement. Les arts vestiaires.