VERTUGADE

Prononciation : vèr-tu-ga-d'
Nature : s. f.

1Gros et large bourrelet que les femmes avaient coutume de porter au-dessous de leur corps de robe. 2Fig. Antiquaille, chose tombée en désuétude.
Pour les rondeaux, chants royaux et ballade, Le temps n'est plus ; avec la vertugade On a perdu la veine de Clément , CHAUL. , Rondeau sur Benser.
XVIe s.
Les Lacedemoniennes.... s'estimant, comme dict Platon, assez couvertes de leur vertu sans vertugade , MONT. , III, 334
Des lames qui sortent de la bouche [de la baleine], on en fait des vertugales, busques pour les femmes, et manches de couteaux , PARÉ , Monstr. app. I
Espagn. vertugado, verdugado, de verdugo, proprement scion, baguette, lequel vient du lat. viridis, vert.