VERSION

Prononciation : vèr-si-on
Nature : s. f.

1Au propre, action de tourner, sens qui n'est usité que dans le langage de l'obstétrique. Déplacement ou changement de position que les accoucheurs font éprouver au foetus lorsqu'il ne se présente pas dans sa position naturelle. La version de l'enfant. Version spontanée, mouvements qu'exécute le foetus dans la cavité utérine pendant la première période du travail, et qui font que différents points de la surface extérieure du foetus peuvent s'offrir alternativement à l'orifice utérin. 2Fig. Action de tourner d'une langue dans une autre, traduction.
À nos seigneurs académiques, Raffineurs de locutions, Entrepreneurs de versions , MÉNAGE , Requête des dictionn.
Nous avons une version grecque d'un traité composé en langue punique par Hannon sur le voyage qu'il avait fait par ordre du sénat avec une flotte considérable autour de l'Afrique, pour y établir différentes colonies , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. I, p. 222, dans POUGENS Il se dit surtout des anciennes traductions de la Bible. La version des Septante La version chaldaïque, arabe.
Saint Jérôme.... composa sur l'original hébreu la version de la Bible que toute l'Église a reçue sous le nom de Vulgate , BOSSUET , Hist. I, 11
3Particulièrement, traduction que l'écolier fait d'une langue ancienne en sa propre langue. Version latine. Version grecque. Remporter le prix de version. Corriger une version.
Le premier au jeu et au travail, fort à la balle et en version, Maurice était, dans toute l'acception du mot, un excellent écolier , SCRIBE , Nouvelles, Maurice, I Version interlinéaire, voy. INTERLINÉAIRE.
4Manière de raconter un fait. Il y a sur ce fait différentes versions. 5Interprétation, explication.
Je n'ai rien sur ma conscience pour n'avoir pas détrompé qui j'ai pu, et je ne puis me reprocher d'avoir perdu aucune version, ni négligé aucun ton, ni aucune rhétorique, pour éclairer les aveugles , SÉV. , janv. 1674 (t. III, p. 383, éd. RÉGNIER).
Lat. versionem, de versum, supin de vertere, tourner.