VERRUE

Prononciation : vè-rue
Nature : s. f.

1Petite excroissance cutanée, indolente, ayant une certaine consistance, quelquefois mobile et superficielle, mais ordinairement implantée dans l'épaisseur du derme par des filaments blanchâtres, denses, à demi fibreux. Herbe aux verrues, héliotrope d'Europe. 2Terme de botanique. Petite protubérance rugueuse. XVIe s.
Des verrues ou porreaux , PARÉ , V, 24
Verrues pensiles , PARÉ , XVIII, 85
Un seing et une verrue au front paroissent plus que ne faict ailleurs une balafre , MONT. , I, 332
Berry, veruge, vruge ; provenç. verruga, veruca ; catal. verruga, berruga ; espagn. verruga ; ital. verruca ; du lat. verruca. VERRUE. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
Ou [au] col n'ot fronce ne berrue, Que ele avoit et lonc et droit , li Chevaliers as deus espées, publié par Förster, V. 4288