VERNIR

Prononciation : vèr-nir
Nature : v. a.

Enduire de vernis. Vernir un tableau. On dit vernisser, et non vernir, en parlant des poteries. XIIIe s.
[Femmes] Qui se vernissent, qui se paignent, Qui se fardillent et qui s'ongnent , DU CANGE , vernicium.
XVIe s.
Une simple histoire vernye de sa verité , CARL. , VI
Préf. Des fragmens de diverses antiquailles de terre excellemment bien façonnées, mais non vernies ou vitrées , O. DE SERRES , 233
Ce sucre-ci, rendurci comme devant, reservira au secher d'autres confitures, qui en seront vernies avec autant de lustre que les precedentes , O. DE SERRES , 873
Voy. VERNIS ; wallon, vierni.