VERMINEUX, EUSE

Prononciation : vèr-mi-neû, neû-z'
Nature : adj.

1Terme de médecine. Qui est produit, entretenu par des vers. Disposition vermineuse.
À Édimbourg et en Angleterre, on emploie dans les maladies vermineuses la poussière d'étain faite en broyant dans un mortier ce métal fondu , FOURCROY , Conn. chim. t. VI, p. 49
2Où il y a des vers (c'est un archaïsme).
[Lui dans le fond de son docte réduit] De ses tablettes vermineuses Ayant compilé jour et nuit Les richesses volumineuses , DELILLE , Convers. III
XVIe s.
Le chirurgien ayant la face piteuse, rend à son malade la playe vermineuse , PARÉ , Introd. 2
Ulcere vermineuse, ainsi dite à cause qu'il s'y engendre des vers , PARÉ , ib. 21
Fruits vermineux , PARÉ , XXIV, 5
Prov. vermenos ; esp. vermenoso ; it. verminoso ; du lat. verminosus, de vermis, ver.