VERMILLER

Prononciation : vèr-mi-llé, ll mouillées, et non vèr-mi-yé
Nature : v. n.

Terme de vénerie. En parlant du sanglier, fouiller la terre avec le boutoir, pour y chercher des vers, des racines, etc. Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir. XVe s.
En la forest jadis noble et deserte A le sanglier vermillié la fouchiere [fougère] , E. DESCH. , Poésies mss. f° 49
Lat. vermiculus, petit ver, diminutif de vermis (voy. VER). VERMILLER. Ajoutez : 2Il se dit des oiseaux faisant la chasse aux vers.
C'est un charmant oiseau que la gorge-bleue [M. Carteron dit avec un trait d'union le gorge-bleue] qui suit le cours des petites rivières en vermillant dans les buissons de saule marseau , CARTERON , Premières chasses, Papillons et oiseaux, p. 79, Hetzel, 1866