VENTRICULE

Prononciation : van-tri-ku-l'
Nature : s. m.

1Terme d'anatomie. Capacité particulière à certains organes. Ventricules du coeur, les deux grandes cavités qui font suite aux oreillettes, et dont la droite envoie le sang veineux au poumon, et la gauche le sang artériel à tout le corps. Ventricules du cerveau, nom donné à quatre cavités qui se rencontrent dans l'intérieur de cet organe. Ventricule d'Arantius, petite cavité à la pointe du calamus scriptorius. 2Absolument. L'estomac. Les ruminants ont plusieurs ventricules. Ventricule succenturié, portion du duodénum des oiseaux qui est entourée par le péritoine, et qui est assez large pour ressembler à un second estomac. XIVe s.
Le premier et le deuxieme ventricule du cervel , H. DE MONDEVILLE , f° 13
XVIe s.
Ventricule senestre du coeur , PARÉ , II, 12
Posons le cas que le foye soit trop eschauffé et l'estomach ou ventricule trop refroidi , PARÉ , I, Préf.
Prov. ventrilh ; cat. ventrell ; it. ventriglio ; du lat. ventriculus, dimin. de venter, ventre.