VENTAIL

Prononciation : van-tall, ll mouillées
Nature : s. m.

Terme de blason. La partie du heaume par où l'homme d'armes prend vent et air. Au plur. Ventaux. Bas-lat. ventaculum, soupirail, de ventus, vent. L'ancienne langue disait ventaille. M. Jules Quicherat (Explication du mot ventaille) a démontré que les chevaliers des premiers siècles portaient sous le heaume une coiffe ou capuchon qui venait s'adapter au haubert, et que ce capuchon avait, sur le visage, une ouverture. C'était cette ouverture qui, proprement, se disait ventaille ; plus souvent la ventaille s'est prise, par extension, pour le capuchon lui-même.