VENDREDI

Prononciation : van-dre-di
Nature : s. m.

Le sixième jour de la semaine. J'attends toujours les vendredis avec impatience, c'est le jour de vos lettres ; Saint-Pavin avait fait un jour une épigramme sur les vendredis, qui était le jour qu'il me voyait chez l'abbé ; il parlait aux dieux, et finissait.
Multipliez les vendredis, Je vous quitte de tout le reste , SÉV. , 94
Cet homme se tourmentera jour et nuit pour une misérable passion ; ouïr une messe, entendre un sermon, jeûner un vendredi pour ses péchés, il ne le peut , FLÉCH. , Sermons, Pentecôte.
Le curé de Saint-Méry.... le faisant condamner [un bourgeois de Paris] à faire amende honorable, un dimanche, à la porte de la paroisse, pour avoir mangé de la viande le vendredi , ST-FOIX , Ess. Paris, Oeuv. t. III, p. 302, dans POUGENS
Tous ceux [préjugés] qui ne viennent pas de la sensibilité, sont ridicules, comme la croyance que le vendredi est un jour malheureux , GENLIS , Veillées du château t. II, p. 441, dans POUGENS Le vendredi saint, le vendredi de la semaine sainte. On a dit aussi : le grand vendredi. Laid comme le péché du vendredi (du vendredi saint). Fig. et familièrement, courir à une chose comme le vendredi aux tripes, y répugner, ne pas la faire volontiers. Fig.
Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera [c'est-à-dire souvent la tristesse succède à la joie en fort peu de temps] , RAC. , Plaid. I, 1
XIIe s.
Li jurs del Noel fu cel an par vendredi , Th. le mart. 135
XIIIe s.
À Paris la cité [j']estoie un venredi , Berte, I
Pour ce qu'il ert [était] divenres.... , ib.
En cest estor conquist Charnaige Qu'en [on] mangera lait et fromage Le vendredi communement, Et le samedi ensement , BARBAZAN , Fabliaux, t. IV, p. 98 (Bataille de Charnaige et de Careme)
Reproche pardurable leur dona Dieux, que par le fondement d'arrieres sanioient [saignaient] par lunoisons ; et si font encore li Jui le venredi de la croiz aorée [le vendredi saint] , Psautier, f° 96
XIVe s.
Un annel d'or.... et le porte le roy communement les vendredi , DE LABORDE , Émaux, p. 535
Berry, venerdi, venredi, venderdi ; wallon, verdi ; bourguig. varedi ; picard, verdi ; provenç. venre, vendre, divenres ; espagn. viernes ; ital. venerdi ; du lat. Veneris dies, jour de Vénus. VENDREDI. Ajoutez : Le vendredi fait le dimanche, dicton populaire d'après lequel le temps qu'il fait vendredi annonce le temps qu'il fera dimanche ; ce dicton n'a aucun fondement.