VENDANGEUR, EUSE

Prononciation : van-dan-jeur, jeû-z'
Nature : s. m. et f.

Celui, celle qui coupe et recueille les raisins.
Quand Bacchus comblera de ses nouveaux bienfaits Le vendangeur ravi de ployer sous le faix , BOILEAU , Ép. VI
La vendangeuse qui sourit Au jeune sylvain qu'elle enivre, Et lui fait sentir que pour vivre L'enjouement vaut mieux que l'esprit , BERNIS , Épît. II, Grâces.
L'aurore annonce un jour serein.... Fillettes, flûte et tambourin, Mettez les vendangeurs en train , BÉRANG. , Vendanges. Soupe de vendangeur, soupe faite avec des choux blancs et du pain bis. Les saints vendangeurs, nom donné, dans les pays de vignobles, aux saints dont les fêtes échoient à la fin du mois d'avril ou au commencement de mai, époque où les vignes sont en danger de geler. S. f. La Vendangeuse, l'étoile située près de la main droite de la Vierge
XIIIe s.
S'on oste mes vendengeurs ou mes ouvriers d'une vigne ou d'une terre dont j'aroie esté en saisine an et jor.... , BEAUMANOIR , XXXII, 3
XVe s.
Et s'en alloient les unes en guise de vendengeresses, les autres comme femmes de village , JUVÉNAL DES URSINS , Charles VI, 1418
Provenç. vendemiaire, vendemiador ; anc. catal. venemador ; catal. mod. veremador ; espagn. vendimiador ; portug. vindimador ; ital. vendemmiatore ; du lat. vindemiatorem, de vindemiare (voy. VENDANGER).