VARIABLE

Prononciation : va-ri-a-bl'
Nature : adj.

1Sujet à varier, qui change souvent. Un temps variable. Les vents sont variables.
La conduite variable dont j'ai convaincu la réforme , BOSSUET , Déf. Var. 1er disc. 31
Un peuple variable, incertain et timide , LAFOSSE , Manlius, I, 1 En médecine, pouls variable, pouls qui est tantôt irrégulier, tantôt régulier, tantôt fort, tantôt faible.
2Terme de grammaire. Il se dit des mots dont la désinence varie suivant le rapport grammatical. 3Terme de botanique. Se dit de la corolle des synanthérées, quand elle se présente sous diverses formes dans les différentes fleurs d'une même calathide, d'un même disque ou d'une même couronne. Se dit aussi des plantes dont les feuilles sont partagées en lobes inégaux et dissemblables. 4En mathématiques, quantités variables, celles qui varient de grandeur, par opposition à quantités constantes. Substantivement. Une variable. Une fonction de plusieurs variables. Variable indépendante, celle dont une ou plusieurs autres dépendent. 5S. m. Le degré du baromètre qui indique un temps incertain, variable. Le baromètre est au variable. XIIIe s.
Laisse plorer enfans et fames, Bestes fiebles et variables, Et tu soies fers [ferme] et estable , la Rose, 6442
XIVe s.
....Je voy cestui fiable ; Pour rien que j'aie dit, ne le voy variable , Huges Capet, v. 5725
Et les auteurs sont sur ce variables , BERCHEURE , f° 14, verso.
XVIe s.
C'est le but de mes voeux que je vous fasse lire Le variable estat de ma captivité , DESPORTES , Diane, I, 1
La femme est variable, et telle en sa pensée S'accorde à vostre amour, qui s'en monstre offensée , DESPORTES , Roland furieux.
Provenç. et espagn. variable ; ital. variabile ; du lat. variabilis, de variare, varier.