VANTAIL

Prononciation : van-tall, ll mouillées
Nature : s. m.

1Chacun des battants d'une porte, d'une fenêtre. Porte ou croisée à un vantail, celle qui n'est composée que d'une seule partie, 2Parties qui se recouvrent l'une l'autre. Triptyque à trois vantaux. Au plur. Des vantaux. XVe s.
Lesquelz compaignons alerent à un ventaile dudit moulin... , DU CANGE , ventellum.
XVIe s.
Audevant des chassis, un ventau sera ajousté, pour, en le fermant au besoin, tout plus chaudement tenir le bestail [les vers à soie] , O. DE SERRES , 479
Pendant lequel temps ils [les meuniers] seront tenus ouvrir leurs ventailles [vannes] , Nouv. coust. gén. t. II, p. 368
Il plut, et les ventailles du ciel furent ouvertes pendant quarante jours , Div. leçons de P. Messie, f° 4, dans LACURNE
Wallon, veinta, vanne. Vantail est le même que ventail (voy. ce mot) ; c'est ce qui donne du vent, de l'air ; il devrait donc s'écrire par un e.