VANDALISME

Prononciation : van-da-li-sm'
Nature : s. m.

Tout procédé destructeur, qui anéantit ce qui commandait le respect par son âge, ses souvenirs ou ses beautés.
Chaque époque ayant des méfaits de vandalisme à reprocher à sa devancière, et ne se sentant pas elle-même la conscience bien nette, on est tombé d'accord qu'on rejetterait le tout sur les Vandales, qui ne réclameront pas , DE LABORDE , Émaux, p. 533
Le mot vandalisme a été créé par l'évêque de Blois Grégoire, qui l'a employé pour la première fois dans un rapport qu'il fit à la Convention : Je créai le mot pour tuer la chose, dit-il, Mémoires de Grégoire, t. I, p. 346, édit. de 1837.