VALABLE

Prononciation : va-la-bl'
Nature : adj.

Qui doit être reçu en justice. Caution valable. Quittance valable.
Tout acte de l'état civil des Français en pays étranger sera valable, s'il a été reçu conformément aux lois françaises par les agents diplomatiques, ou par les commissaires des relations commerciales de la république , Code civil, art. 48
Le payement fait de bonne foi à celui qui est en possession de la créance est valable, encore que le possesseur en soit par la suite évincé , ib. art. 1240 Par extension. Excuse, raison qui n'est pas valable, qui n'est pas admissible.
Je n'avais point de valable raison pour ne vous pas aller rendre ce que je vous dois , BALZ. , liv. VII, lett. 6
Aussi vous n'avez point de valable défense , CORN. , Cid, II, 1
Effets valables, des meubles, des bijoux de quelque prix.
XIIIe s.
Que por sa partie ne demorre que la semonce [appel] ne soit valable, puisqu'il l'a commenciée , Ass. de Jerus. 137
XIVe s.
Conseil de femme est non valable , ORESME , Thèse de MEUNIER.
XVIe s.
Tesmoignage valable , AMYOT , Public. 14
Valoir.