veritablement

Prononciation : vé-ri-ta-ble-man
Nature : adv.

1Conformément à la vérité. Parlez-moi véritablement. 2Réellement, de fait.
.... Ils [les rois] sont, comme nous sommes, Véritablement hommes, Et meurent comme nous , MALH. , Paraphr. du ps. 145 Le Vicaire savoyard, le seul véritablement bon ouvrage qu'ait fait. J. J.
Rousseau , VOLT. , Philos. Instructions.
Ce fut Babar, petit-fils de Tamerlan, qui forma véritablement l'empire mogol , VOLT. , Pol. et lég. Fragm. Inde, 32
3À la vérité. Véritablement je l'ai frappé, mais il m'avait offensé.
Si nous promettons ces avantages, ce n'est point à quelques réflexions qui s'offrent à l'esprit véritablement, mais qui ne font aucune impression sur le coeur et qui n'ont aucune influence sur la vie , JACQUES SAURIN , Serm. IV, 3
XIVe s.
Pour savoir veritablement l'usage et coustume desdis tonlieus [péages] , H. CAFFIAUX , Nicole de Dury, p. 99
XVe s.
Diex li pere du firmament Donna lumiere qui claroie Au monde veritablement ; Car c'est cilz qui touz bien envoie , La Nativité de N. S. J. C
XVIe s.
Si tout le papier que j'ay autresfois barbouillé pour les dames, lorsque ma main estoit veritablement emportée par ma passion.... , MONT. , I, 293
Voilà assez pour les controverses, afin qu'on n'impose point à la posterité, et qu'ils sachent quelles ont esté les creances diverses sans fard et veritablement , D'AUB. , Hist. I, 66
Véritable, et le suffixe ment. Dans la Rose, 313, il y a veritelment. VÉRITABLEMENT. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
Par tant ke il ne les [certaines choses] conut pas par esperiment, ne les croiet pas estre veritablement , li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 194