venerer

Prononciation : vé-né-ré. La syllabe né prend un accent grave quand la syllabe qui suit est muette : je vénère, exce
Nature : v. a.

1Avoir de la vénération pour. Il est vénéré de tout le monde. Je vous vénère comme mon second père. 2Particulièrement. Porter honneur, en parlant de ce qui est objet de religion. Vénérer les saints, les reliques.
On voit les Perses, plus excusables que leurs voisins, vénérer dans le soleil une image imparfaite de la divinité qui anime la nature , VOLT. , Philos. Prof. foi théiste, superst.
Latin venerari, de même radical que Venerem (voy. VÉNUS).