US

Prononciation : û ; l's se lie devant une voyelle : les û-z et coutumes ; l'Académie dit que ce mot se prononce même
Nature : s. m. pl.

Terme de droit. Usages.
Selon les nobles us En ce châtel de tous les temps reçus , VOLT. , Droit du seign. III, 4
Puisque aux vieux us on rend leurs droits, Moi, je remonte à Charles trois , BÉRANG. , Charles le Simple. Par extension.
Selon les us de l'île de Cythère , LA FONT. , Rem.
Suivant les us et coutumes de la secte , LA HARPE , Cours de litt. t. XIII, p. 449
Il se joint presque toujours avec le mot coutumes. Selon les us et coutumes de Normandie.
XIIe s.
Que por Dieu et por s'honour [elle] N'ait jà l'us de traïtour , Couci, III
...Trespassement U de fei, u de crime, u de faus serement, E d'us e de custume.... , Th. le mart. 80
XIIIe s.
Et par tel convent li rendirent [la ville], qu'il les tenroit as us et as coutumes que li empereres Grieus les avoit tenus jusques à ore.... , VILLEH. , CXVIII
XIVe s.
Mainstenus nous serons et de jours et de nuis Aux coustumes, aux us du bon roy saint Loys , Guesclin. 21144
XVIe s.
Hipparchia ne feut receue en la societé de Crates, qu'en condition de suyvre en toutes choses les uz et coustumes de sa regle , MONT. , II, 352
Prov. us ; esp. et it. uso ; du lat. usus, usage, utor, se servir, user. Utor, archaïque oitor, se rattache au sanscr. uti, aide, secours. Terminaison de beaucoup de mots latins. Se dit dans cette locution : savant en us, savant hérissé de latin.
Oui, je suis un savant charmé de vos vertus ; Non pas de ces savants dont le nom n'est qu'en us, Il n'est rien si commun qu'un nom à la latine : Ceux qu'on habille en grec ont bien meilleure mine , MOL. , Fâch. III, 2
Vous n'êtes point savant en us ; D'un Français vous avez la grâce , VOLT. , Poésies mêlées, 200
Non pas l'Académie française.... mais la vôtre, messieurs, l'Académie en us, celle des Barthélemy, des Dacier , P. L. COUR. , Lett. à MM. de l'Acad. des inscriptions.