URGENT, ENTE

Prononciation : ur-jan, jan-t'
Nature : adj.

Qui ne souffre point de retardement, pressant. XVe s.
Encores de present nous est force et necessité urgente pour la conduite de nostre armée de recouvrer grans sommes de deniers , Lettre de Charles VIII, dans Bulletin du comité de la langue, t. III, p. 601
XVIe s.
Leurs objections ne sont pas si fortes ni si urgentes qu'il faille mettre grand peine à les refuter , CALV. , Instit. 351
Les Molossiens tiennent celle façon de supplier pour la plus urgente, et celle que l'on n'ozeroit esconduire ny refuzer , AMYOT , Thém. 46
L'ennemy ne avoit pensée plus urgente que de sa retraicte , RAB. , Pant. IV, nouv. prol.
Une urgente circonstance , MONT. , III, 249
Lat. urgentem, qui presse, de urgere, presser.