UNIQUEMENT

Prononciation : u-ni-ke-man
Nature : adv.

1Exclusivement à tout autre.
Je me suis trouvée si uniquement occupée et remplie de vous.... , SÉV. , 5 juin 1675
Aussi avait-il pour maxime, que, dans les grandes actions, il faut uniquement songer à bien faire, et laisser venir la gloire après la vertu , BOSSUET , Louis de Bourbon.
Vous êtes homme de bien, vous ne songez ni à plaire ni à déplaire aux favoris, uniquement attaché à votre maître et à votre devoir , LA BRUY. , VIII
Il [l'abbé Dubos] a trouvé le secret de faire un livre très utile, où il n'y a de mauvais que ce qui est uniquement de lui , VOLT. , Lett. d'Argens, 1752
2D'une façon unique, au-dessus de tout, préférablement à tout. Il l'aime uniquement.
Nous causons sans cesse de vous ; c'est un sujet qui nous mène bien loin, et qui nous tient uniquement au coeur , SÉV. , à Mme de Grignan, 5 juin 1675 D'une façon excellente. Corbinelli m'a été uniquement bon à Livry, 29 mai 1675.
XVIe s.
En la premiere entrée de son pays il perd sa femme Rachel en travail d'enfant, laquelle il aimoit uniquement , CALV. , Instit. 331
Unique, et le suffixe ment.