uniformite

Prononciation : u-ni-for-mi-té
Nature : s. f.

Ressemblance des parties d'une chose ou de plusieurs choses entre elles.
Jamais la vie de la cour, toujours inégale, parce qu'elle est oiseuse, ne dérangea la respectable uniformité de sa conduite , MASS. , Or. fun. Louis XI
Faire passer aux âges suivants ce qui nous reste de grand et d'honorable des anciennes cours, et sauver l'uniformité à une nation que la lassitude seule des changements pourra fixer un jour , MASS. , Or. fun. Madame.
Donnez le même esprit aux hommes, Vous ôtez tout le sel à la société ; L'ennui naquit un jour de l'uniformité , LAMOTTE , Fabl. IV, 15
Il est souvent arrivé que la variété que l'on a cherché à mettre par le moyen des contrastes est devenue une symétrie et une vicieuse uniformité , MONTESQ. , Goût, contrastes.
D'où peut venir cette uniformité dans tous les ouvrages des animaux ? pourquoi chaque espèce ne fait-elle jamais que la même chose de la même façon ? , BUFF. , Hist. anim. X
Si l'uniformité d'une vie égale paraît d'abord ennuyeuse, en y regardant mieux on trouve au contraire que la plus douce habitude de l'âme consiste dans une modération de jouissance qui laisse peu de prise au désir et au dégoût , J. J. ROUSS. , Ém. IV
Cette douce uniformité qui tranquillise la vue , DIDER. , Peint. en cire, Oeuv. t. XV, p. 381, dans POUGENS
XIVe s.
Uniformité de mouvement , ORESME , Thèse de MEUNIER.
XVIe s.
Il y eut bonne uniformité en ceci que les deux chefs [contraires] estoyent touchez d'un pareil desir de venir aux mains , LANOUE , 648
Lat. uniformitatem, de uniformis, uniforme.